Quelles différences entre un Perp ou une Assurance vie ?

De plus en plus de français commencent à penser à leur retraite très tôt. Ils sont inquiets et ce demandent ils auront suffisament pour vivre une fois leur vie active terminée. Certains se tournent donc vers des placements financiers qui permettent d'épargner en attendant le départ à la retraite. Parmi eux, deux sortent du lot et nous allons tenter de répondre à la question suivante aujourd'hui : Perp ou Assurance vie ?

perp ou assurance vie - image d'illustration

Le Plan d'épargne retraite populaire (perp)

Le perp détient son principal avantage au niveau de sa fiscalité très avantageuse. En effet, tous les versements sur un perp sont déduis d'impôts. Cela veut dire que le perp permet à la fois de placer son argent pour le futur et de réduire ses impôts.

Au delà de ça, le perp permet surtout d'épargner pour sa retraite et c'est tout ! Ce type de placement financier n'est pas du tout flexible. Vous pouvez rentrer de l'argent autant de fois que vous voulez, mais vous ne pourrez pas les retirer avant votre retraite. Sauf en cas de trois situations exceptionnelles :

  • Le décès d'un proche
  • Le chômage, hors période de droit
  • Un fort handicape

Enfin, il faut savoir que lorsque vous pourrez enfin débloquer votre perp, vous ne pourrez pas bénéficier de l'argent de manière directe. En fait, 80% de la somme épargner sera reverser sous la forme de rente viagère et les autres 20% seront retirables directement.

Petite info : La rente viagère est un procédé qui consiste à verser de manière régulière, par exemple une fois par mois, une somme d'argent au bénéficiaire du perp.

L'assurance vie

Contrairement au perp, l'assurance vie est une méthode d'épargne beaucoup plus flexible et c'est ça son principal avantage. L'épargnant verse et retire de l'argent du capital quand il le souhaite. En plus de cela, les intérêts cumulés ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu, jusqu'à un certain plafond annuel.

En revanche pour bénéficier des meilleurs avantages fiscaux, il faut tout de même garder son contrat d'assurance vie au moins 8 ans. L'assurance vie est transmissible et permet donc de se constituer un patrimoine qui pourra ensuite être réutiliser au moment de la retraite par exemple, ou pour toute autre chose comme un projet immobilier. En cas de décès, l'assurance vie appartiendra aux bénéficiaires précédemment choisis et ceux-ci toucheront l'argent parfois sans être imposable non plus.

Retour en haut